La Consommation responsable > Offre > Huile de palme 100% durable

01 | 03 | 2012

Huile de palme 100% durable

  • Ajouter aux favoris
  • Imprimer l'article
  • Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Envoyer à un ami

Les plantations de palmiers à huile fournissent une huile végétale abondante, avec des caractéristiques technologiques spécifiques. Cette huile est utilisée pour la fabrication de produits alimentaires transformés (75 à 80%), de droguerie, de parfumerie, d’hygiène ou cosmétique (18 à 20%). Elle sert aussi à la production d’agrocarburants (2 à 5%). En réponse à la demande, la production mondiale d’huile de palme ne cesse d’augmenter (de 46,7 millions de tonnes en 2010, elle pourrait atteindre en 63,7 millions en 2020 (sources : FAPRI, LMC, ISTA Mielke 2010).

Cette augmentation s’inscrit dans le contexte plus global d’une demande et d’une production croissantes à
l’échelle mondiale des huiles alimentaires végétales. D’ici à 2020, cette production devrait ainsi augmenter de
plus de 30% pour atteindre 190 millions de tonnes contre quasiment 147 aujourd’hui. Les trois quarts de
l’augmentation de la demande mondiale devraient se produire dans les pays en développement au même titre que les deux tiers de l’expansion requise de la culture des plantes oléagineuses à l’origine de ces huiles végétales (source : OCDE/FAO (2011), Perspectives agricoles de l'OCDE et de la FAO 2011-2020, Éditions OCDE. http://dx.doi.org/10.1787/agr_outlook-2011-fr). Environ un tiers de l’apport supplémentaire en huile végétale d’ici à 2020 devrait enfin être comblé par l’huile de palme.

Conscient de ces enjeux et de sa responsabilité en tant que distributeur, E. Leclerc a engagé dès 2004 une démarche volontariste et progressive visant à réduire son empreinte forestière. Un plan forêt portant sur 4 secteurs clé en matière d’empreinte forestière (bois, huile de palme, papier et soja) a été élaboré par l’enseigne
avec, pour chaque sujet, un dispositif spécifique.

Nota : Le contexte réglementaire des agro carburants est traité par le décret français n°2011-1468 du 9 novembre 2011 pris pour l’application de l’ordonnance portant transposition des directives européennes n° 2009/28/CE et 2009/30/CE du 23 avril 2009 dans le domaine des énergies renouvelables et des biocarburants.
Le Code de l'énergie fixe ainsi en l’état actuel pour 2020 un objectif contraignant de 10% d'énergies renouvelables dans la consommation finale d'énergie dans le secteur des transports et un objectif de réduction de 10% des émissions de gaz à effet de serre produites sur l'ensemble du cycle de vie des carburants ou de l'énergie fournie. Cela implique l’utilisation et l’adjonction aux carburants traditionnels de carburants fabriqués à partir d’huiles végétales (huile de palme, colza, soja, maïs notamment. Compte tenu du contexte réglementaire particulier, les agro carburants feront l’objet d’une politique spécifique.

Le partenariat avec TFT

La démarche mise en oeuvre par l’enseigne avec l’aide de TFT porte sur :

  • la détermination de notre empreinte huile de palme et l’identification les produits les plus impactants
  • l’analyse des risques liés à nos chaînes d’approvisionnements.
  • l’identification des leviers d’actions

En 2009, les équipes de TFT ont donc réalisé une consultation de l’ensemble de nos fournisseurs concernés et une étude en collaboration avec les équipes qualité et développement durable de l’enseigne afin de mesurer les tonnages d’huile de palme (et de palmiste) utilisée directement ou indirectement (sous forme d’ingrédients spécifiques) dans les produits MDD et en déduire l’empreinte forestière huile de palme de l’enseigne.

Les produits MDD nécessitaient ainsi pour leurs fabrications en 2009 l’équivalent de 11 000 tonnes d’huile de palme brute (et de palmiste), dont :

  • 10.500 tonnes pour les produits alimentaires (avant substitution dans les chips)
  • 500 tonnes pour les produits de droguerie/ parfumerie/hygiène (DPH)

Les 11 000 tonnes d’huile de palme mobilisaient une surface de plantations de palmiers de 2 997 hectares ; ce qui représentait, en l’état actuel de la production mondiale (46,7 millions de tonnes en 2009), 0,023% de cette production.


Les axes de progrès identifiés conjointement avec TFT pour garantir la non contribution à la déforestation de l’huile de palme utilisée et la réduction de l’empreinte huile de palme sont les suivants :

  • Diminuer la quantité d’huile de palme intégrée dans les recettes en la substituant par une ou plusieurs autres matières grasses ne contribuant pas à la déforestation.
  • Exiger progressivement l’utilisation d’huile de palme (et de palmiste) certifiée RSPO selon, à minima, les modalités de l’option Mass balance.
  • OEuvrer pour le recours, au-delà de l’option Mass Balance, à de l’huile de palme certifiée RSPO selon les dispositions de l’option Ségréguée, seule option à même de garantir l’utilisation physique et tracée d’huile de palme, dans chacun des produits finis certifiés RSPO, provenant en amont de plantation de palmiers certifiées RSPO et gérées en conséquence selon ses principes et critères.
  • A défaut et pour raisons de non substituabilité et non disponibilité de l’huile de palme (et de palmiste)certifiés RSPO Ségréguée ou Mass Balance, compenser les volumes d’huile de palme « conventionnelles » correspondants par l’achat de certificats « Book & Claim », tout en sachant que cette dernière possibilité ne peut être pour l’enseigne qu’une étape intermédiaire.

Dans ce contexte, les actions engagées portent sur les axes suivants :
1 - Avoir une empreinte huile de palme 100% responsable, par substitution ou obtention de garanties
de durabilité
2 - Former nos équipes
3 - Sensibiliser nos fournisseurs
4 - Informer les consommateurs
5 - Assurer la transparence de notre démarche, avec un périmètre et des objectifs clairement
définis et communiqués ainsi que des résultats mis à disposition annuellement

 Nos action sur la période 2009-2011

1- Avoir une empreinte forestière huile de palme 100% durable, par substitution ou obtention de garanties de garanties de durabilité pour les produits de MDD

La mise en oeuvre de la substitution peut être rendue difficile pour des raisons de contraintes technologiques.
Avant de procéder à la substitution de l’huile de palme par une autre huile, il convient d'adapter le procédé de
fabrication et de vérifier qu’elle ne va pas modifier la texture du produit ou son goût ou sa stabilité dans le temps. Ceci nécessite des tests sensoriels auprès de consommateurs et des études dites de "vieillissement" qui peuvent prendre plusieurs mois pour les produits d'épicerie et surgelés.

Dès 2009, les équipes qualité, achat et les industriels à l’occasion des appels d’offres ou des développements de nouveaux produits alimentaires ont réalisé des études de faisabilité technologique et économique.

En 2009 également, la décision a été prise de remplacer l’huile de palme par de l’huile de tournesol, pour les chips Marque Repère commercialisées en 2010.

Le partenariat avec TFT nous a également permis de définir des objectifs illustrés ci-après pour les produits
alimentaires et DPH.

Dans ce cadre, l’entité en charge en charge du développement des gammes de produits MDD de l’enseigne
(Scamark SA) a adhéré à la RSPO en novembre 2010. Le statut effectif de membre RSPO peut être consulté à
l’adresse suivante : www.rspo.org/?q=glossarymember/s


Depuis 2009, 3350 tonnes soit 30% de l’huile de palme ont été substituées par d’autres matières grasses (exemple : huile de tournesol) dans les produits MDD alimentaires tels que les chips, pommes de terre surgelées et mélange râpé de fromages.

En 2011 :
- les produits MDD (alimentaires et DPH) auront nécessité, à périmètre constant, environ 6700 tonnes d’huile de palme brute (et de palmiste) (ce qui représente 0,014% de la surface cultivée mondiale) pour leur fabrication.
- 1 490 tonnes d’huile de palme ont été compensées par l’achat de certificats « Book & Claim »
- 27 tonnes d’huile de palme utilisées pour la fabrication de de produits Marque Repère et ECO+ sont par ailleurs désormais issus d’une filière RSPO Mass Balance.

Pour fin 2011, la substitution a été réalisée en priorité pour des produits contenant des taux d’huile de palme
significatifs et représentant des tonnages importants pour lesquels il n'existait pas de contrainte technologique
majeure.

Pour fin 2011, l’objectif de 50% de substitution ne sera pas atteint. En effet, la mise en oeuvre de la substitution peut être rendue difficile pour des raisons de contraintes technologiques. Avant de procéder à la substitution de l’huile de palme par une autre huile, il convient d'adapter le procédé de fabrication et de vérifier qu’elle ne va pas modifier la texture du produit ou son goût ou sa stabilité dans le temps. Ceci nécessite des tests sensoriels auprès de consommateurs et des études dites de "vieillissement" qui peuvent prendre plusieurs mois pour les produits d'épicerie et surgelés.

2- Former nos équipes

Les différents rapports et analyses de TFT ont été mis à disposition de l’ensemble des équipes en charge du développement des gammes de produits MDD (Marketing, Achats, Qualité).

Un mode opératoire a été établi pour les différentes équipes afin de leur expliquer les différents niveaux de certification pour l’huile de palme (Book and claim, Mass balance et Segregated) et les guider dans les demandes faites aux fournisseurs.

Le service consommateur dédié aux MDD, service chargé d’enregistrer et de répondre aux sollicitations des
consommateurs a également été formé au sujet huile de palme. Un document avec les réponses aux questions les plus courantes des consommateurs sera mis à leur disposition d’ici la fin de l’année.

De façon générale, tous nouveaux éléments relatifs aux enjeux de la filière l’huile de palme leur sont communiqués régulièrement. 

3- Sensibiliser nos fournisseurs

Pour les fournisseurs de produits MDD

L’étude de TFT a démontré la première nécessité d’informer les fournisseurs de produits MDD sur les enjeux et les différents niveaux de garanties dans le cadre de la certification RSPO.

Le portail fournisseurs MDD (alimentaire et DPH) dédié aux démarches environnementales (contrats de progrès environnement fournisseurs) met à disposition de tous les fournisseurs une synthèse globale des enjeux sur l’huile de palme. Elle a pour but d’aider et d’encourager les industriels à affiner leurs exigences en matière d’achat d’huile de palme pour qu’ils puissent inciter leurs traders à développer l’offre d’huile certifiée.

Pour les fournisseurs de produits de Marques Nationales (MN) 

L’enseigne encourage ses fournisseurs à prendre part aux réunions de sensibilisation et d’échange d’expériences pour une utilisation exclusive d’huile de palme responsable et tracée.
Le 8 novembre 2011, au cours de la conférence sur l’huile de palme responsable organisée par TFT, l’enseigne a présenté publiquement ses avancées et son retour d’expérience dans la mise en oeuvre de sa politique et sur les défis de la substitution et de l’obtention d’huile de palme tracée et responsable.

En 2011 toujours, l’enseigne a lancé sa démarche dite « Conso responsable » s’engageant ainsi à rendre la consommation responsable accessible à tous. L’objectif de cette démarche est double : mettre à la disposition des consommateurs une information fiable et claire qui facilite leurs choix ; inciter les fournisseurs à produire de manière plus responsable. La démarche « Conso responsable » consiste, pour l’enseigne, à identifier et à sélectionner des produits de consommation courante allant dans le sens d’une consommation durable, sur la base d’une grille « multi critères » établie avec le concours d’un Cabinet spécialisé en environnement. Cet engagement se concrétise par une offre de produits, alimentaires et non-alimentaires ; offre placée sous le
symbole « Approuvé Conso Responsable ».

Dans ce cadre, pour les produits susceptibles de contenir des ingrédients à base d’huile de palme (et de palmiste), le respect de la présente politique d’achat responsable est un pré-requis indispensable à la mise en
avant des produits.

4- Informer les consommateurs

Depuis 2004, l’espèce végétale des huiles utilisées pour la fabrication des produits alimentaires MDD est systématiquement communiquée aux consommateurs sur l’étiquette et/ou le site internet dédié aux MDD. (Insertion du lien marque repère : http://www.e-leclerc.com/c2k/portail/marque/home.asp)

De plus, lorsque 95% au moins de l’huile de palme est certifiée RSPO Mass Balance ou Ségrégué dans les produits, la certification est mise en avant sur les produits. C’est le cas par exemple pour les soupes à Marque Repère

5- Assurer la transparence de notre démarche, avec un périmètre, des objectifs et des  résultats mis à disposition annuellement

Ce document de communication externe a été établi en juillet 2010.  Ce document de communication externe a été établi en juillet 2010. Il a été publié le 09 décembre 2011 après réactualisation.

LES AXES DE TRAVAIL POUR 2012-2015

 1- Avoir une empreinte huile de palme 100% responsable par substitution ou obtention de garanties de durabilité pour les produits MDD (alimentaires et DPH)

Notre objectif cible est qu’à fin 2015 notre empreinte forestière huile de palme soit 100% durable.


- Substituer l’huile de palme chaque fois qu’une alternative est possible et compatible avec la technologie et la qualité des produits (organoleptiques, conservation, qualités nutritionnelles,…).

Objectif : substituer au minimum 50% des volumes pour fin 2012/2013.

- Lorsque la substitution par d’autres matières grasses n’est pas possible, mettre en oeuvre de l’huile de palme tracée.

Objectifs :
- 100% de l’huile de palme compensée par l’achat de certificats « book and claim »* à fin 2012/2013,
- 100% des tonnages certifiés en « mass balance » ou « segregated », en fonction du marché, à fin 2015.
* : ou si possible, mass balance

2- Former nos équipes
Poursuivre les actions pour les produits alimentaires et DPH.

3- Sensibiliser nos fournisseurs
Poursuivre les actions pour les produits alimentaires et DPH.

4- Informer les consommateurs
- Poursuivre les actions pour les produits MDD alimentaire et DPH.
- Poursuivre la mise en avant de la certification RSPO pour les produits qui en sont bénéficiaires, et informer
les consommateurs sur les garanties apportées.

5- Assurer la transparence de notre démarche, avec un périmètre, des objectifs et des résultats mis à
disposition annuellement
Ce document de communication externe sera revu et mis à disposition en novembre 2012.

MDD : marques de distributeur Marque repère, ECO+, Nos régions ont du talent (alimentaire), Les 3 Meuniers (alimentaire) DPH : Droguerie, Parfumerie, Hygiène

TFT (The Forest Trust) est une organisation à but non lucratif qui aide les entreprises à comprendre les impacts socioenvironnementaux potentiellement néfastes de leurs produits. Prioritairement, TFT oeuvre à la gestion légale et responsable des forêts tropicales en travaillant sur les catégories de produits et les matières premières associées susceptibles de contribuer à la déforestation (bois, huile de palme, pâte à papier / papier, soja, cuir,..). Parallèlement, TFT travaille également sur les problématiques sociales gravitant autour de ces activités.
Pour plus d’informations, voir le site : www.tft-forests.org


Certificat Book and claim : ce système permet la compensation de l’huile de palme conventionnelle utilisée par l’achat de certificats correspondants à des volumes d’huile de palme récoltés dans des plantations certifiées RSPO, indépendamment de la chaîne d’approvisionnement physique. Une fois de tels certificats achetés, les plantations certifiés RSPO déclassent les volumes d’huile de palme correspondants en huile conventionnelle injectée sur le marché traditionnel.

Certification RSPO Mass Balance (MB) : ce système mélange de l’huile de palme issue de plantations RSPO à de l’huile de palme conventionnelle au travers d’un suivi comptable et administratif de l’huile de palme certifiée RSPO et de ses dérivés, dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement.

Certification RSPO Ségréguée (SG): ce système garantit tout au long de la chaîne d’approvisionnement que 95% au moins de l’huile de palme et de ses dérivés utilisés dans la fabrication des produits finis est originaire de plantations certifiées RSPO.

Documents à télécharger