La Consommation responsable > Zero prospectus > ETUDE COMPARATIVE DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES PROSPECTUS

02 | 12 | 2011

ETUDE COMPARATIVE DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES PROSPECTUS

  • Ajouter aux favoris
  • Imprimer l'article
  • Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Envoyer à un ami

Contexte

E.Leclerc a été le premier distributeur français à supprimer les sacs de caisse gratuits. L'enseigne poursuit son engagement pour le developpement durable en mettant en place une démarche ambitieuse : « 2020 : Zéro prospectus ». En 2010, la diffusion des prospectus E.Leclerc au niveau national s’est élevée à 663 millions d’exemplaires. L’objectif de cette opération est de dématerialiser l’ensemble des prospectus à l’horizon 2020.
 

Objectif de l’étude

Pour s’assurer du bien-fondé de cette démarche, E.Leclerc a mandaté Quantis pour : « Comparer, en termes d’impacts environnementaux, une communication avec des prospectus papier par rapport à une dématérialisation complète des supports de communication sous forme électronique. »


Démarche

Cette évaluation a été réalisée à l’aide de la méthodologie d’Analyse du Cycle de Vie (ACV).

L’ACV est une approche qui quantifie les impacts potentiels d’un produit sur l’environnement et la santé humaine, depuis l’extraction des matières premières jusqu’à la fin de vie, en passant par la fabrication, la logistique et l’utilisation. L’ACV permet ainsi d’identifier les opportunités d’amélioration des performances environnementales des produits, d’informer les décideurs, et d’accompagner une démarche marketing ou de communication.

Dans cette étude, quatre indicateurs sont pris en considération : l’impact sur le changement climatique, l’impact sur les ecosystèmes, l’impact sur les ressources et l’impact sur la santé humaine.

L’ACV est régie par les normes ISO 14 040 et 14 044. Une revue critique menée par des experts indépendants a permis de valider la conformité de cette étude avec ces normes.

Que compare-t-on ?

L’Unité Fonctionnelle (UF) est une référence qui permet une comparaison objective de produits au travers de services fournis. L’unité fonctionnelle retenue pour cette étude comparative se traduit comme suit :

 « Lecture d’un message publicitaire par le consommateur en 2010 »

Remarque : L’unité fonctionnelle prend en compte l’efficacité de la transmission du message communiqué par E.Leclerc. Dans le cas du prospectus papier, 1.1 prospectus sont imprimés et distribués pour 1 exemplaire lu. En effet certains prospectus sont jetés à la poubelle avant même d’être lus.

 Les prospectus suivants ont été étudiés :

  • prospectus papier
  • prospectus électronique consulté sur un ordinateur ou un téléphone

  Cycle de vie d’un prospectus

 Le cycle de vie d’un prospectus est divisé en quatre étapes :

  • le support
  • l’acheminenement de l’information
  • l’appareil de consultation
  • la fin de vie (incinétation, mise en décharge, recyclage)

 Le schéma ci-dessous détaille chacunes des étapes du cycle de vie.

Résultats

Les graphiques ci-dessous présentent les résultats de l’étude pour les quatre indicateurs.

Ce qu’il faut retenir

  • Le prospectus électronique consulté par ORDINATEUR est nettement plus avantageux que le prospectus PAPIER : 4 fois moins impactant.
  • Le prospectus électronique consulté par TELEPHONE est légèrement plus avantageux que le prospectus PAPIER : 0.25 fois mois impactant.

Remarque : ces résultats sont particulièrement sensibles à deux critères
- la durée de connexion
- le mode de connexion (3G ou wifi)

  • Les étapes du cycle de vie générant le plus d’impact environnemental sont :

Type de support

Etape du cycle de vie la plus impactante

Papier

Support : production du prospectus papier

Télephone portable

Acheminement : production et fonctionnement des infrastructures réseau et serveurs

Ordinateur

Appareil de consultation : production et fonctionnement de l’ordinateur, du modem, et impression du papier par l’utilisateur

  • Les limites clés de cette étude concernent :

- le nombre important d’hypothèses pour le prospectus électronique
- l’utilisation de données devant faire l’objet d’une actualisation pour la production du papier

Fiabilité des conclusions

La fiabilité des conclusions a été téstée en faisant varier de nombreux paramètres comme :

  • les distances de transport entre papetier et imprimeur et entre imprimeur et boîtes aux lettres ;
  • le temps de consultation et le volume de données reçues pour le prospectus électronique consulté sur ordinateur ou téléphone ;
  • le mode de téléchargement de l’application téléphone et sa fréquence d’utilisation.

Même s’il existe une variation sensible suivant les hypothèses considérées, les conclusions demeurent identiques dans 98% des cas pour le prospectus consulté par ordinateur et 65% des cas pour celui consulté par téléphone.

Informations supplémentaires

Etude complète accessible en téléchargement, cliquez sur la pièce jointe ci-dessous.

Documents à télécharger